Les performances de Realteam Racing mal récompensées aux 4 Heures de Spa

11 août 2020
Image d'actualité

Les attentes étaient élevées chez Realteam Racing pour cette deuxième épreuve de la saison 2020 de l’European Le Mans Series. Une avarie a douché les espoirs de podium de l’écurie suisse à quelques minutes de l’arrivée des 4 Heures de Spa.

Après une journée d’essais collectifs mercredi, les hostilités ont débuté avec les essais libres, vendredi pour la première séance, samedi pour la deuxième. Sur une piste dont l’adhérence a évolué depuis l’an passé, les pilotes Esteban Garcia et David Droux retrouvent leurs repères au volant de la Ligier JS P320 N. 8 et signent le 3e chrono des deux séances.

Le rythme soutenu affiché en essais se confirme en qualifications. David Droux, qui détient le record absolu en LMP3 depuis 2019, se lance à l’assaut du chronomètre. Le talentueux pilote helvétique signe le 3e chrono en 2:14.240, ce qui est de bon augure pour la course !

Esteban Garcia est chargé de prendre le départ dimanche à 11h. Le soleil de plomb et la chaleur accablante mettent les organismes à rude épreuve. La course est émaillée par plusieurs incidents en piste et après un tête-à-queue, il refait son retard et remonte en 3e position. Un concurrent le percute à l’arrière, à l’épingle de la Source, dans la deuxième heure de course et chute à la 7e place… David Droux prend ensuite le volant pour la deuxième partie de la course et passe rapidement du top 10 au top 5. La pluie s’invite dans la dernière heure de course et le pilote saisit l’occasion pour dompter le toboggan des Ardennes et remonter jusqu’à la 3e place. Alors que le podium était quasiment acquis, la Ligier est victime d’une avarie la contraignant à l’abandon, à 15 minutes de l’arrivée…

Realteam Racing et ses pilotes ont une fois de plus démontré avoir le rythme et la régularité pour jouer les premiers rôles. Ils feront tout pour viser la victoire lors de la prochaine épreuve au Castellet, les 28 et 29 août prochains.

********************

« Quel ascenseur émotionnel… Nous n’avons pas pu beaucoup rouler en essais collectifs et en essais libres, mais malgré tout, David a fait une très bonne qualif et j’ai pris un bon départ en course. Je me sentais bien dans la voiture, mais les faits de course ont été nombreux et ont cassé le rythme. Notre ingénieur a également établi une excellente stratégie. Nous avions réussi à remonter en 3e position et à 15 minutes de l’arrivée, la voiture s’est coupée… C’est une véritable épreuve émotionnelle ! C’est très frustrant d’abandonner alors que nous étions sur le podium. Nous sommes plus motivés que jamais et nous allons tout donner au Castellet ! »

Esteban Garcia – Pilote et propriétaire de Realteam Racing

« Tout ce que nous devions bien faire a bien été fait, que ce soit le bon départ d’Esteban ou la stratégie pensée par l’équipe et les arrêts aux stands aux bons moments. Nous étions troisièmes à 15 minutes de l’arrivée donc c’est très frustrant pour toute l’équipe d’abandonner de la sorte. Je suis passé à autre chose et je me concentre sur le Castellet pour concrétiser le bon travail accompli. »

David Droux – Pilote Realteam Racing

********************

Résultats et chronos :

Essais libres 1 : #8 - P3 (2:15.205)

Essais libres 2 : #8 - P3 (2:15.424)

Qualifications : #8 - P3 (2:14.240)

Course : #8 - DNF (2:17.519)

 

Championnat LMP3 :

P1 - United Autosports - 52 pts
W. BOYD / T. GAMBLE / R. WHELDON

P2 - Eurointernational - 23 pts
N. KARI / T. ERDOS

P8 - Realteam Racing - 12 pts
D. DROUX / E. GARCIA

 

Derniers articles