2 mai 2021 Communiqué de presse

Realteam Racing deuxième en LMP2 Pro/Am pour sa première course en FIA WEC !

Image d'actualité

Realteam Racing deuxième en LMP2 Pro/Am pour sa première course en FIA WEC  !

 

Realteam Racing a fait ses premiers pas en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA à l’occasion des 6 Heures de Spa.

 

Avant le coup d’envoi du week-end des 6 Heures de Spa, l’écurie helvétique a eu l’occasion de poursuivre sa préparation lors du Prologue, lundi 26 et mardi 27 avril. L’Oreca 07 LMP2 #70 a bouclé plus de 200 tours lors de ces deux journées, avec Esteban Garcia, Norman Nato et Loïc Duval à son volant.

 

Le week-end de course débute ensuite jeudi avec la première séance d’essais libres. Un problème de batterie perturbe le programme de l’équipe, mais Norman Nato parvient à effectuer quelques tours pour signer le 3e meilleur temps au classement général, en 2:04.471. La journée du vendredi est la plus chargée avec les essais libres 2 et 3, mais surtout les qualifications. Norman est chargé de chasser le chrono et fait forte impression en signant le 4e chrono LMP2, en 2:03.475, à quelques dixièmes de la première ligne!

 

Place à la course, samedi. Comme depuis le début de la semaine, les conditions météorologiques sont bonnes pour le départ des 6 Heures de Spa, donné à 13h30. Malgré un bon départ dans le top 5 et un beau premier passage dans le Raidillon, Esteban Garcia se fait chahuter dans le premier tour et perd plusieurs positions. Le pilote suisse est ensuite contraint à passer par les stands après 10 tours à cause d’une crevaison. De retour en piste, Esteban hausse le rythme et améliore ses chronos en piste.

Loïc Duval prend le volant de l’Oreca 07 #70 après 1h15 de course. D’entrée, Loïc fait partie des pilotes les plus rapides en piste et commence à rattraper le temps perdu. 

A l’issue d’un très bon double relais, il cède le volant à Norman Nato peu avant la mi-course qui poursuit le travail effectué par ses coéquipiers. Les efforts payent et l’Oreca 07 #70 remonte dans le top 8 après 4 heures de course. Loïc reprend la piste, toujours sur un rythme effréné et place le prototype dans les meilleures conditions pour les derniers tours, assurés par Esteban, qui rallie l’arrivée en 2e position LMP2 Pro/Am.

 

Realteam Racing et ses pilotes sont revenus du diable Vauvert grâce à un excellent travail d’équipe qui a finalement payé par cette magnifique 2e place Pro/Am. Le niveau de performance affiché tout au long du week-end est de très bon augure pour la suite de la saison. Les 8 Heures de Portimão auront lieu du 11 au 13 juin prochain.

 

« Le résultat est excellent compte tenu des éléments qui nous ont retardé au départ avec une touchette, un tête-à-queue et crevaison. Je suis parvenu à ramener la voiture aux stands tant bien que mal. Mon deuxième relais a été meilleur. Norman et Loïc ont fait un travail fantastique pour rattraper le temps perdu et gagner des places. C’est de bon augure pour le futur, mais il y a encore du travail et nous allons tirer les leçons de ces 6 Heures de Spa pour continuer à progresser. »

Esteban Garcia

 

« C’est un très bon résultat pour toute l’équipe, Esteban, Norman et moi pour cette première course de la saison. Cela n’a pas été un long fleuve tranquille, loin de là, mais nous avons finalement tiré le meilleur de ce que nous pouvions faire lors de ce week-end à Spa. Il y a pas mal de choses à travailler, ce qui est tout à fait normal à ce stade. Sans avoir fait une course parfaite, nous obtenons une belle 2e place en Pro/Am et une 6e place en LMP2. Si nous progressons et que nous mettons tout dans l’ordre, nous avons de beaux jours devant nous d’autant que la voiture était très performante ce week-end. J’ai été ravi de travailler avec tout le monde et j’ai hâte d’en découdre à Portimão. » 

Loïc Duval

 

« Ce fut un bon week-end à Spa avec de gros points marqués pour le championnat malgré un début de course compliqué et un manque de réussite. La crevaison nous a coûté cher, mais nous finissons tout de même, 2e en Pro/Am, catégorie où nous visons le titre. La performance en course était au rendez-vous. C’était un premier départ pour Esteban au volant d’une LMP2, en FIA WEC. Nous savons sur quoi travailler pour Portimão afin de poursuivre la progression. »

Norman Nato

Galerie

Dernières actualités